Helping our clients to really understand and criticize our productions

🇫🇷 Hier, j’ai eu un appel très chouette avec une nouvelle cliente (qui est aussi une accompagnatrice Oxalis, c’est comme ça qu’elle m’a trouvĂ©). J’ai formulĂ© une conviction que j’ai depuis quelques temps dĂ©jĂ , mais que n’avais jamais Ă©noncĂ© comme telle : dans les formations en graphisme, on ne nous apprend pas Ă  donner les armes Ă  nos clients pour vraiment comprendre et critiquer nos productions. Selon moi, ça vient d’une idĂ©alisation de la notion mĂŞme de crĂ©ation qui empĂŞche de penser en profondeur la construction du processus de crĂ©ation et de la relation client, en se cantonnant Ă  la notion de style et de talent. C’est un sujet qu’il me plairait beaucoup de travailler avec un organisme de formation.

🇺🇸 Yesterday, I had a very nice call with a new client (who is also an Oxalis counsellor, which is how she found me). I formulated a conviction that I have had for some time now, but that I had never stated: in graphic design training, we are not taught to help our clients to really understand and criticize our productions . In my opinion, this comes from an idealization of the very concept of creation, which prevents us from relly thinking about the creation process’s construction and customer relations, by confining ourselves to the concept of style and talent. It is a subject that I would very much like to work with a training organization.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s