Trouver de nouvelles marques

Je suis en train d’emménager dans une grosse et vieille maison, où en hiver il faut faire du feu le matin en se levant et rentrer du bois tous les jours. Ces jours-ci, je fais aussi la vaisselle pendant que le feu prend.

Le matin, je ne peux pas aller boire un café puisque c’est en pleine cambrousse. Il y a peu, je n’allais jamais au café le matin, mais j’ai découvert que j’aimais ce mélange libre de conversation légère, de lecture du journal et d’écriture de mon journal. Des fois j’allais me faire un petit tour en ville. Des fois je faisais la vaisselle en écoutant un podcast. En Irlande, il y a une période où je me préparais du porridge, c’était tout un rituel, strictement personnel, puisque mon mi compaign n’était pas levæ. Et puis il y a eu la longue période Evernote + danse. Et les jours où j’ai tellement de travail que je saute directement sur mon ordinateur…

J’ai besoin de trouver un modus vivendi dans cette maison, un premier pour commencer. Actuellement, je me sens cloisonnæ par fait que le réveil d’U sonne fort, à une heure que je n’ai pas forcement choisi, et qu’ensuite al enchaine sa morning routine dans la pièce qui est aussi le bureau et que je ne veux pas déranger ça. Mon début de journée tourne en rond et est frustrant et je suis en train de le mettre sur son dos car je n’ose pas déranger ce qui est déjà établi, ou déranger son rythme de réveil, ou faire ce que je veux dans la maison. Et puis il y a la pression de mon travail qui met de la pression sur mon quotidien. J’en deviens bouillonnanx et agressix.

Je me pose la question d’aller passer deux semaines plutôt que juste 3 jours à Nevers… ça pourrait me permettre de d’avancer sur du travail à mon rythme et de revenir un peu moins stressæ. Je suis bien ici, mais pour l’instant, je m’y sens à l’étroit car ce n’est pas mon territoire, je ne me le suis pas approprié et j’ai peu de marge (temps, idées et mobilité) pour l’explorer. Et puis c’est l’hiver. Quand je me lèverai et qu’il fera jour, ça ira mieux. Ici plus qu’ailleurs, je devrai peut-être réduire mes journées de travail à cette période. Mouais. Chercher à régler la question pour toujours est vaine. Il faut d’abord que je règle la question pour jeudi et vendredi. Après je serai seulx et ailleurs pour plusieurs jours. Et après, ce sera encore un autre moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s