Virée en van

🇫🇷 Hier, je me suis réveillée dans notre van, sur le parking derrière la dune de Rossnowlagh Beach 😊 La veille on avait embarqué vers 10h30 pour aller prendre un Irish breakfast à Donegal puis aller découvrir le Lough Derg et son chemin de pèlerinage. Le soir, après une pizza en terrasse et un film sur Aretha Franklin au cinéma de Bundoran, nous avons roulé de nuit jusqu’à cette localité 100% Balnéaire. Comme on est un peu après l’été, les maisons de vacances et le caravan park semblaient assez désertés. Mais au matin, une cinquantaine de personnes s’affairaient sur cette immense plage : marchant, courant, surfant…

On a eu la surprise de voir une bonne vingtaine de voitures garées… sur la plage directement. Ce qui a renforcé l’envie de Tudi de faire une série d’articles sur le rapport des Irlandais à la nature et à l’écologie, elles et eux qui vantent tant leur grands paysages, leur falaises, leur plages, leur montagnes…

On a aussi eu la délicieuse surprise de trouver deux food trucks : l’un qui vendait de merveilleux curry traditionnels vietnamiens et l’autres de formidables glaces « ninety-nine » avec barrette de chocolat, spackles et sauces.

Une nuit en van en appelle toujours une autre… J’étais frustrée de rentrer : Tudi avait un match de football gaélique et moi un petit programme de travail. Du coup je note : cette semaine, je bosse mes 35h pour pouvoir être de sortie 2 jours et 2 nuits d’affilée !

🇺🇸 Yesterday, I woke up in our van, in the parking lot behind the Rossnowlagh Beach dune 😊 The day before we had left home around 10:30 am to enjoy an Irish breakfast in Donegal town and then go to discover Lough Derg and its pilgrimage route. In the evening, after a pizza on the terrace and a movie about Aretha Franklin at the Bundoran cinema, we drove at night to this 100% seaside resort. As it is a little after summer, the vacation homes and the caravan park seemed quite deserted. But in the morning, about fifty people were busy on this huge beach: walking, running, surfing …

We were surprised to see a at least twenty cars parked directly on the beach. This reinforced Tudi’s desire to write a series of articles on the Irish’s relationship to nature and ecology, they who praise so much their great landscapes, their cliffs, their beaches, their mountains …

We also had the delicious surprise of finding two food trucks: one selling wonderful traditional Vietnamese curries and the other redonculous « ninety-nine » ice cream with chocolate bars, spackles and sauces.

One night in a van always calls for another… I was frustrated to come home: Tudi had a Gaelic football match and I had a work schedule. So note for myself: this week, I’m working my 35 hours allright to be able to go out for 2 days and 2 nights in a row!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s