Chère Elodie et cher Arthur

Ma vie est complètement folle ! Je fais des choses que je n’avais encore jamais faite avant, comme… commander des jeux de société ! Qui suis-je ? Je ne sais plus…

Nous sommes arrivé·e·s en Irlande avec le matériel suivant :

  • un puzzle cosmopolite de 1500 pièces (merci Rozenn)
  • un Poker des Cafards (l’origine)
  • un Love Letter
  • un Saboteur
  • une Histoire Noire (merci Ilan !)
  • un Hanabi (merci Uisant et Lucie !)
  • et surtout… la première boîte de Sherlock Holmes Détective Conseil : les meurtres de la Tamise

Or voilà, c’était déjà notre deuxième boîte de Sherlock (oui, on avait commencé par la fin, la quatrième, Les Francs Tireurs de Baker Street), et nous avions clairement déjà développé une addiction.

Les 3 premières boîtes : « la marron, la bleue et la rouge » comme dirait Christian
Le contenu de la quatrième, Sherlock Holmes Détective Conseil IV : les Francs Tireurs de Baker Street

Ce qui s’est passé samedi soir était dès lors écrit : nous avons fini la dernière enquête de la boîte marron. Une minute ne s’était pas écoulée, que nous sentions déjà un vent de panique nous hérisser les poils.

Nous nous sommes immédiatement mis en quête d’un dealer irlandais pour nous procurer une autre boîte. Pour le tome 2, Jack l’Eventreur & Aventure à West End : peine perdue ! Elle épuisée chez tous les revendeurs… Nous avons même regardé du côté de la France… Heureusement, Game World.ie en avait encore une boîte (en anglais) sur laquelle nous nous sommes littéralement rué·e·s, bien que virtuellement.

Au passage nous avons commandé The Grizzled, une traduction des Poilus, un jeu coopératif français illustré par Tignous et qui se passe dans les tranchées de la guerre de 14-18.

The rest is history :

Voilà, vous savez tout ! Quelle aventure !

Ce soir, avec Tudi, on essaie The grizzled, qui fera un bon clin d’œil à la nouvelle passion de Tudi pour l’étude de la première guerre mondiale… Arthur, tu m’as déjà dit que tu trouvais les règles pas assez précises : on te dira ce qu’on en a pensé !

Des bisous !


Ajouts après publication :

Arthur et Élodie nous ont répondu !

Tu as raison Arthur, nous n’avons pas encore fait de vidéo ou d’album photo pour présenter l’appart… ça va venir !

Quant à Margot, ma première professeure d’anglais, Mrs Sauce, m’avait effectivement proposé Margaret, à prononcer Mowgret. Je lancerais bien un petit concours de prononciation, mais ça serait de la gourmandise…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s