Instituting some time to step back

🇫🇷 Hier, je me suis réveillée stressée. J’ai pris le temps nécessaire pour me poser avant de commencer la journée et chercher, en écrivant mon journal, ce qui était stressant. Je n’aurais pas pu travailler sereinement sans faire cela. Bien-sûr, la source directe de stress, c’était le boulot et certains sujets de la coopérative (une coopératrice qui doit s’en aller).

Mais  il m’a semblé que la raison pour laquelle ce stress pouvait s’installer, c’était parce que depuis presque un mois, un peu avant mon déménagement, je ne m’assure plus d’avoir ce temps à moi, le matin avant de commencer la journée. Ce moment où je fais des choses qui sont importantes pour moi, comme passer du temps sur le chat d’Habitica avec mes amies, avoir des moments d’introspection sur ce blog ou dans mon journal, danser, dormir un peu plus, lire un roman, tagger mes notes dans Evernote…

C’est un moment de vie, de sérenité, de joie, de prise de recul sur mes journées : il est capital pour que je n’ai pas l’impression de passer mes journées à courir, pour que je ne me laisse pas emporter par le tourbillon des choses à faire.

Je me suis aussi dit que jusqu’ici, j’avais beaucoup structuré ces temps, et que cela même pouvait être un peu stressant : j’ai décidé de revoir leur aménagement pour plus de liberté.

🇺🇸 Yesterday I woke up stressed. I took the time I needed to research, by writing my diary, what was stressful, before I started the day. I couldn’t have worked peacefully without doing this. Of course, the direct source of stress was my job and certain topics of the cooperative (a cooperator I know have to go).

But it seemed to me that the reason why this stress could settle, is because for almost a month I no longer make sure I have this time for myself, in the morning before starting the day. This moment when I do things that are important to me, like spending time on Habitica’s chat with my friends, introspecting on this blog or in my journal, dancing, sleeping a little more, reading a novel, tag my notes in Evernote …

It is a moment of life, of serenity, of joy, of taking a step back on my other activities: it is essential so that I do not have the impression of spending my days running, so that I do not get carried away by the whirlwind of to do lists.

I also told myself that so far, I had structured these times a lot, and that even that could be a little stressful: I decided to review their layout for more freedom.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s